lundi, septembre 27, 2021

Covid-19: la Libye entre en confinement ce samedi et pour trois jours

Le gouvernement libyen a décrété, à partir de ce samedi matin un confinement strict de trois jours pour lutter contre la hausse des contaminations au Covid-19 alors que le pays s’apprête à célébrer le Nouvel an musulman. 

Ce confinement sera appliqué dans le centre et l’ouest du pays, dont la capitale Tripoli, a précisé le gouvernement. Il intervient une dizaine de jours après l’instauration d’un couvre-feu partiel, de 18h00 à 06h00 locales.

Le pays manque de vaccins et d’oxygène. D’ailleurs plusieurs hôpitaux ont annoncé qu’ils ne pouvaient plus recevoir de malades en raison du manque d’oxygène.

« La situation sanitaire en Libye est catastrophique, à tous les niveaux, depuis plusieurs jours, nous explique le docteur Mohamad el Goge, président du conseil de l’Ordre des médecins en Libye, joint par Houda Ibrahim du service Afrique. Le variant Delta, qui a envahi la Tunisie, s’est transmis en Libye en raison du voisinage et de nos échanges avec ce pays. Plus de 6000 Libyens ont été rapatriés à Tripoli suite à la crise sanitaire à Tunis, ce qui a fait exploser les cas chez nous. Nous avons un système de santé délabré, et nous manquons de moyens et de matériels. » 

Et le médecin s’en prend à l’imprévoyance du gouvernement. « Face à cette crise, le gouvernement n’a pas fait son travail. Il aurait fallu se préparer à cette nouvelle vague au moment du pic en Tunisie, et avant que cela ne nous atteigne. 

Il a fallu que l’on ramène de l’oxygène, des vaccins, mais malheureusement, les solutions apportées par le ministère de la Santé sont très aléatoires.

Ces solutions ne s’appuyaient pas sur un vrai plan de travail qui aurait pu pallier le manque d’oxygène et de matériels médicaux. Pour être juste, ce n’est pas seulement la responsabilité du ministère de la Santé, mais c’est surtout la responsabilité du gouvernement qui n’a pas alloué le budget nécessaire au ministère de la Santé. »

Depuis le début de la pandémie, le pays -qui compte quelque 7 millions d’habitants- a officiellement recensé 262.948 cas de contamination, dont 3.663 décès.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Add New Playlist