lundi, septembre 27, 2021

RCA : une ONG de l’épouse de chef de l’Etat accusée de distribuer des semences pourries

L’affaire a fait un grand bruit au sein des groupements agropastoraux et des associations des cultivateurs et cultivatrices de Bangui et de l’Ombella-Mpoko.

Après le scandale des riz avariés distribués à la population par le chef de l’État Faustin Archange Touadera, c’est le tour des semences pourries d’une ses épouses, Tina Margueritte. L’affaire a fait un grand bruit au sein des groupements agropastoraux et des associations des cultivateurs et cultivatrices de Bangui et de l’Ombella-Mpoko. Lors de la campagne agricole 2021 – 2022, le ministère de l’Agriculture table sur une bonne perspective. Les pluies de ces derniers mois ont eu un impact très positif, et les cultivateurs en réjouissent, mais pas comme ils le souhaitent. Dans plusieurs villes de province, c’est la sécurité qui fait défaut.  Dans l’Ombella-Mpoko et dans la capitale par contre, c’est l’affaire des semences pourries qui est à la une. En effet, le groupement des femmes agropastorales pour la lutte contre le sida (GROUFEPA), dirigé par la première dame de Centrafrique Tina Margueritte Touadera avait procédé à la distribution de plusieurs sacs des graines d’arachides aux différentes coopératives et associations des cultivateurs de l’Ombella-Mpoko et de Bangui. Sauf que les graines d’arachides distribuées sont quasiment toutes pourries et ne servent à rien. Selon les bénéficiaires des groupements agricoles qui ont reçu les graines d’arachides de la part de l’ONG GROUFEPA, sur 10 sacs d’arachides de 25 kilos distribués, ils ne peuvent que se retrouver difficilement face à un kilogramme de bonnes graines à semer. La quasi-totalité des graines se sont transformées en poudre. Ce qui réduit considérablement l’espoir de ces cultivateurs. A cela s’ajoute la quantité donnée aux cultivateurs. « Moi je ne condamne pas l’ONG GROUFEPA qui a fait la gentillesse de nous aider. Mais le problème vient probablement du propriétaire des graines qui savait pertinemment que celles-ci sont déjà pourries, et a donné ça gratuitement à l’ONG GROUFEPA pour qu’elle nous distribue aux coopératives agricoles. Mais si GROUFEPA les achète, ce qu’elle se faisait arnaquer. C’est de l’escroquerie, de vol », défend un membre d’un groupement agropastoral. Contacté par CNC, un membre bénévole de l’ONG GROUFEPA refuse de donner plus de détail sur les circonstances de l’acquisition par son ONG de ces semences avariées. Notons que les graines agricoles distribuées aux agriculteurs ne sont souvent de bonne qualité à cause de sa durée de stockage.The post RCA : une ONG de l’épouse de chef de l’Etat accusée de distribuer des semences pourries appeared first on Journal de Bangui.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Add New Playlist